Passer le permis de conduire est un moment important dans la vie d’un apprenti conducteur. Réussir cette étape n’est pas toujours chose aisée et demande une bonne préparation. Voici quelques conseils pour vous aider à vous préparer au mieux à l’examen de conduite.

Sommaire

Bien choisir son auto-école

Le choix de l’auto-école est primordial pour la réussite de l’examen. Privilégiez une auto-école réputée avec des moniteurs expérimentés et à l’écoute. Renseignez-vous sur le taux de réussite aux examens et sur les avis des anciens élèves. Surtout, rendez-vous sur un site comme code-enligne.fr pour vous familiariser avec l’univers des cours et des questions les plus récurrentes aux examens.

Retenez qu’un bon moniteur saura vous mettre en confiance, détecter vos points faibles et vous y faire progresser. Faites confiance aux conseils de votre moniteur pour le choix du jour de l’examen. Suivez avec assiduité les cours théoriques pour bien maîtriser le Code de la route. Ils sont complémentaires de la conduite et tout aussi importants. Posez toutes vos questions sans hésiter pour lever les points qui vous semblent obscurs.

Bien connaître le déroulement de l’examen

Pour aborder sereinement l’examen, vous devez connaître parfaitement son déroulement et les compétences évaluées. L’épreuve pratique dure environ 32 minutes. Elle comprend la vérification de vos documents d’identité, la vérification du véhicule, un test de vos connaissances pratiques (réglages du siège, rétroviseurs, ceinture de sécurité) et bien sûr la conduite effective.

Le jour J, pensez à arriver en avance pour ne pas stresser. La ponctualité et la politesse sont de mise. L’inspecteur évaluera vos aptitudes à conduire en sécurité : votre maîtrise du véhicule, le respect du code de la route et votre perception des dangers. Il n’essayera pas de vous piéger, restez concentré.

Bien connaître le parcours de l’examen

Même si l’inspecteur est libre de modifier le parcours, votre auto-école vous entraînera sur certains itinéraires récurrents. Repérez les parcours types de votre future épreuve et surtout certains points comme :

  • les ronds-points ;
  • les créneaux ;
  • ou les voies rapides reviennent souvent.

Au fil de votre préparation, vous réaliserez ces parcours jusqu’à les connaître par cœur. Votre moniteur vous indiquera les points de vigilance (passages piétons, intersections dangereuses, etc.). Le jour de l’examen, visualisez mentalement le parcours pour rester concentré et savoir à tout moment où vous vous trouvez. Cela vous évitera l’hésitation, source de danger.

Soigner sa préparation personnelle

La réussite passe aussi par une bonne préparation personnelle en dehors des heures de conduite. Refaites fréquemment des tests de code pour ne rien oublier et combler vos lacunes. Ces exercices permettent de revoir l’ensemble de la réglementation.

Entraînez-vous aussi à la maison sur des simulateurs de conduite. Ils permettent de travailler certains points précis comme la vigilance en conduite. Veillez à être en forme le jour J. Évitez les excès la veille au soir qui nuisent à la concentration.

Prenez un bon petit-déjeuner et habillez-vous confortablement pour être à l’aise pendant l’épreuve. Avant de monter dans la voiture, prenez le temps de faire quelques respirations pour vous détendre. Cela apaisera votre stress pour aborder l’examen sereinement.