Les Sans Domicile Fixe (SDF), on en compte près de 300 000 en France, mais ces chiffres sont difficiles à établir avec précision. Ce sont des personnes et des familles qui errent dans divers lieux publics. Les SDF sont parfois accueillis temporairement dans des logements d’urgence. Quoi qu’il en soit, leurs conditions de vie sont difficiles. Ils sont en effet exposés à tout moment à des agressions diverses, et n’échappent pas à la faim, aux aléas climatiques et aux préjugés… Zoom sur les réelles conditions des SDF en France.

Le point sur la situation des SDF en France

On compte un grand nombre de raisons qui amènent petit à petit ou du jour au lendemain un individu, une famille, à devenir SDF. Bien évidemment, ce n’est pas un choix de vie, c’est avant tout une situation subie et terriblement difficile. Qu’il s’agisse d’une rupture suite à une relation amoureuse qui a échoué, de la perte d’un emploi, de la fugue d’un adolescent… les situations sont aussi nombreuses qu’il y a de cas. Certaines personnes ont du mal à surmonter les épreuves qu’elles traversent et commencent alors à s’isoler, à « couper les ponts » avec leurs proches, à ne plus continuer à travailler. L’isolement ainsi que le changement de comportement impliquent, pourtant, rapidement l’incapacité à subvenir aux besoins quotidiens : loyers, nourriture, factures…

Toutefois, il existe bel et bien des SDF qui exercent un emploi ; ils disposent ainsi de revenus, mais n’accèdent pas au logement.

Le contexte de crise sanitaire actuel n’aide en rien la situation des SDF qui tend au contraire à empirer. En effet, une récente étude menée dans la ville de Nice a démontré que le nombre de SDF avait doublé en un an. Selon le Secours Populaire, les Restos du Cœur et d’autres associations caritatives, ce contexte sensible entraîne des disputes et des violences au sein des foyers, poussant certaines personnes à quitter leur logement familial.

Pour en savoir davantage sur le sujet, vous pouvez consulter le site lejournalabrasif.fr, une source sans filtre sur cette situation alarmante.

SDF en France : de faibles chances de rester en bonne santé

Un sans-abri ne peut profiter d’un minimum de confort. Il doit faire face au rude froid de l’hiver, à l’insupportable chaleur de la canicule, à l’impossibilité de respecter des conditions d’hygiène décentes.

À cause d’une malnutrition voire d’une sous-nutrition, les carences sont évidentes. Un SDF a malheureusement très peu de chance de vivre en pleine forme. C’est ce qui explique le nombre alarmant de décès recensés en 2017 : 403, dont des hommes et des femmes de moins de 50 ans.

Comme ils n’ont pas de possibilité de bien manger, ils demeurent fragiles et sont sujets aux maladies, comme la grippe ou des pathologies diverses qui ne peuvent malheureusement pas être traitées. Les maladies, en s’aggravant en l’absence de soins, conduisent souvent à la mort.

les sdf en France

Les femmes : sujettes aux agressions et aux suicides

Les hommes SDF connaissent des conditions de vie insupportables dans les rues, les métros, les entrepôts… Les femmes ne vivent pas mieux, malheureusement, puisqu’elles risquent en permanence le harcèlement, les abus sexuels, la maltraitance pour les mineures… Souvent, certaines d’entre elles ne parviennent pas à surmonter ces rudes épreuves et n’ont parfois d’autre choix que d’opter pour la situation radicale : le suicide.

Suivant l’INSEE, les femmes SDF représentent les 40 % des près de 300 000 sans-abri. Elles doivent être en mesure de se protéger pour pouvoir survivre.

Comment aider les SDF ?

Les actualités concernant les SDF n’apportent presque jamais de bonnes nouvelles. Mais, certains organismes et associations contribuent à fournir le nécessaire aux sans-abri, bien que cela ne puisse pas encore résoudre tous les problèmes. Des aides financières sont perçues pour l’achat de vêtements, de nourriture, de médicaments.

Des établissements comme des restaurants offrent également des emplois temporaires aux SDF. Ils servent ou s’occupent de l’emballage des aliments, ou y vendent des produits comme des viennoiseries.

Par ailleurs, des employés de bibliothèques, des coiffeurs, divers professionnels viennent régulièrement pour offrir de leur temps à ces personnes sans domicile.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.